La flemme de me coiffer

Hello,

Encore moi en mode 100 % procrastination sur mes cheveux…

Je suis la fille à fuir, l’exemple à ne pas suivre.

Pourquoi ? Tout simplement que cela va bientôt faire cinq mois que je n’ai pas fait de soins, de coiffures protectrices, etc.

Pourquoi ? Tout simplement la fatigue de mon nouveau boulot, le fait de rentrer tard, le fait de décuver la fatigue du corps et de l’esprit liée aux travaux.

Suis-je pour autant excusable ? Non et mes cheveux me le prouvent bien avec de la casse, des noeuds, ralentissement de la pousse dû à la casse, fourches et j’en passe…

Alors les filles (et les mecs) il faut être courageux pour les chouchouter pour en être entièrement satisfait, et puis c’est tout… -_-

 

WP_20140811_11_29_57_Pro

Ma tête du jour (je ne me félicite pas…)

 

Bises bises

Coiffure protectrice

image

Ca y est, j’ai enfin tester les vanilles avec les mèches Xpression !!!

imageLa longueur me convient parfaitement surtout que j’ai coupé en deux le paquet et étiré les bouts de mèches pour l’allonger.

image

Cependant, je referais les mêmes vanilles le mois prochain mais en les faisant un peu moins gros pour avoir plus de volume et plus de choix niveau style de coiffure.

imageAvant de me natter, j’ai d’abord trempé les mèches dans de l’eau tiède avec du vinaigre de cidre afin d’éliminer les résidus chimiques sur les mèches synthétiques. Je vous conseille de procéder cette opération la veille car cela prend du temps à sécher 🙂

Sur ce, je vous dis à bientôt !

Bises bises

Coiffure protectrice

 
 
 
Bouh ! 007
 
Alors, l’hiver est de retour et mes cheveux sont menacés !!
Actuellement je les protège en les tressant avec des rajouts. C’est fatigant, donne des crampes, démotivant et c’est long !
Malgré tout, il faut les chouchouter, les protéger, les soigner et c’est pourquoi je suis le challenge d’AfroFly dont le but est de faire une coiffure protectrice pendant trois mois (si mes souvenirs sont bons), pour ma part, je pense effectuer ce challenge un peu plus longtemps.

Voici ma coiffure du moment où j’y ai passé au moins deux jours (j’ai fait des longues pauses…).